12e témoignage

Une recherche financée par la Société a permis des progrès remarquables des taux de survie

Les recherches que nous soutenons ont des retombées bien tangibles, et Luana Locke, bénévole à la Société canadienne du cancer, est bien placée pour en témoigner. Luana est atteinte du syndrome de Li-Fraumeni, une maladie héréditaire qui augmente notablement le risque de cancer. De nombreux membres de sa famille sont décédés du cancer, et ses enfants sont porteurs du gène de ce syndrome.

« Mes enfants sont ma raison de vivre; je veux être là pour eux et je veux que ma génération soit la dernière à porter ce lourd héritage familial, déclare-t-elle. Grâce à cette étude, mon souhait pourrait fort bien être exaucé. »

Récemment, une équipe de Toronto financée par la Société et dirigée par le Dr David Malkin a mis au point un programme de dépistage et de surveillance novateur qui change du tout au tout les perspectives de survie des adultes et des enfants atteints du syndrome de Li-Fraumeni. 5 ans après le début du programme de surveillance, les personnes suivies de près ont toutes survécu. Chez les autres, le taux de survie n’a été que de 21 %.

Déjà, des douzaines de cliniques de pédiatrie spécialisées dans le cancer, partout dans le monde, ont adopté ce programme de surveillance.

La Société canadienne du cancer finance plus de travaux de recherche, sur plus de types de cancer, que tout autre organisme de bienfaisance national. Découvrez les recherches prometteuses que nous finançons actuellement.