21e témoignage

Détection précoce : le cri du cœur d’une aidante

Laurie Abbott (sur la droite)

Le mari de Laurie Abbott, Ward, a perdu son combat contre le cancer colorectal. Aujourd’hui, Laurie tient à sensibiliser les gens à l’importance de la détection précoce.

« Un an après avoir reçu son diagnostic, Ward a appris que cinq membres de la famille de son père étaient décédés du cancer colorectal ou du cancer de l’intestin, se rappelle Laurie. C’est pourquoi ma belle-sœur et mes neveux vont continuer à se soumettre à des tests de dépistage. »

Laurie recueille des fonds bénévolement pour le Relais pour la vie de la Société canadienne du cancer et compte parmi les ardents défenseurs de la détection précoce. Son message est simple : renseignez-vous sur vos antécédents familiaux et parlez ouvertement du cancer colorectal à votre médecin, même si le sujet vous met mal à l’aise.

Les tests de dépistage peuvent prévenir le cancer colorectal par la détection de polypes qui pourront être enlevés avant de devenir cancéreux.

Nous sommes reconnaissants du fait que Laurie poursuive son combat à titre de bénévole leader au sein du comité du Relais pour la vie de Winnipeg. Voyez comment vous pouvez lutter en recueillant des fonds bénévolement pour le Relais pour la vie.