27e témoignage

Une survivante fête ses 55 ans de bénévolat à la Société

Bessie Robart

Bessie Robart, de la Nouvelle Écosse, a survécu au cancer, mais ce n’est pas tout : elle est aussi une bénévole infatigable qui, depuis 1958, fait du porte-à-porte pour recueillir des fonds pour la Société canadienne du cancer.

Véritable boule d’énergie, Bessie a son franc-parler tout en étant entièrement dévouée à sa cause. Elle a, de plus, accumulé nombre de souvenirs et est aujourd’hui considérée comme une véritable experte du porte-à-porte.

« Je dois dire qu’il n’y a probablement personne qui connaît le porte-à-porte mieux que moi, et je vous dis cela en toute humilité : c’est la simple vérité. En 2013, ça fera 55 ans que je fais du porte-à-porte. J’ai tout vu et tout entendu. »

Pour connaître les activités organisées dans votre région pendant le Mois de la jonquille, communiquez avec le bureau de la Société dans votre province.