28e témoignage

Services d’hébergement pour les patients et leur famille

Un patient au Princess Margaret Hospital Lodge

Le traitement d’un cancer peut être très éprouvant, tant physiquement que psychologiquement. Et si le patient doit quitter son lieu de résidence, les choses lui paraîtront peut-être encore pires. Pour aider les patients à faire face à ce défi, la Société canadienne du cancer a ouvert des centres d’hébergement dans de nombreuses villes canadiennes; les patients y reçoivent du soutien dans un cadre des plus chaleureux.

Krista King, coordonnatrice des services communautaires pour la Division de Terre Neuve et du Labrador de la Société, connaît les nombreux avantages des centres d’hébergement, tels que Daffodil Place à St. John’s, Terre Neuve.

« Je pense qu’un séjour à Daffodil Place est une véritable thérapie en soi et qu’il aide les gens à traverser leur épreuve. Il y a des groupes d’entraide où les patients peuvent se parler. Ils sont tous là pour la même raison, alors forcément, des liens se créent », explique Krista.

Le centre d’hébergement Daffodil Place a ouvert ses portes en 2002; on l’a conçu sur le modèle du Princess Margaret Hospital Lodge de Toronto, ouvert en 1958 grâce à l’appui de la Société. Les patients habitant en région pouvaient y séjourner pendant le traitement de leur cancer, puis y récupérer avant de rentrer à la maison. Cet établissement a servi de modèle aux centres d’hébergement de partout au Canada.

Aujourd’hui, la Société canadienne du cancer compte plusieurs centres d’hébergement au pays. Les patients et leur famille peuvent y faire des séjours de plus de 24 heures, se renseigner sur les programmes de la Société et y recevoir le soutien de personnes ayant vécu une expérience semblable à la leur.

Si vous êtes un patient ou un aidant, découvrez les services de soutien offerts dans votre région ou composez le 1 888 939 3333.