31e témoignage

La vue et la vie d’un jeune garçon sauvées grâce à nos subventions de recherche

Stephanie et Liam Hermsen

Stephanie Hermsen avait 9 mois lorsqu’on lui a diagnostiqué un rétinoblastome, forme rare de cancer de l’œil. Le traitement pratiqué à l’époque a sauvé la vie de Stephanie, mais elle a perdu son œil droit. C’était en 1976.

Nous sommes une génération plus tard. Stephanie a aujourd’hui un fils, Liam. Grâce aux progrès du dépistage précoce et du traitement, le rétinoblastome de Liam a été diagnostiqué dès sa naissance et soigné. Résultat : Liam jouit maintenant d’une vision de 20/20 et le cancer est sorti de sa vie, comme de celle de sa maman.

« Grâce au financement de la Société canadienne du cancer, on a fait des pas de géant dans la recherche sur le rétinoblastome, et Liam n’aura pas à vivre ce que moi, j’ai vécu. J’envisage son avenir avec beaucoup moins d’appréhension », nous confie Stephanie.

Nous sommes fiers que les sommes que la Société canadienne du cancer a consacrées à la recherche sur le rétinoblastome depuis les années 1980 aient contribué au très bon taux élevé de survie au Canada. Dorénavant, les enfants du pays et leur famille n’ont plus à redouter une forme de cancer qui, il y a quelques décennies à peine, menait à la cécité ou à la mort.

La Société canadienne du cancer finance plus de recherches, sur plus de types de cancer, que tout autre organisme de bienfaisance national au Canada. Découvrez les recherches prometteuses que nous finançons actuellement.