41e témoignage

La détection précoce sauve des vies

Brynessa Gradley, 19 ans, se souvient du moment où sa vie a basculé.

« C’était une journée comme les autres, raconte-t-elle. En sortant de la douche, un minuscule grain de beauté entouré d’un tout petit cercle rouge a attiré mon attention. »

Elle a consulté immédiatement un médecin, qui a diagnostiqué un mélanome, cancer de la peau qui peut être mortel. « Si elle n’avait pas réagi aussi rapidement, si l’opération n’avait pas eu lieu à ce moment, le cancer aurait pu envahir des ganglions lymphatiques en 3 mois », souligne la mère de Brynessa, qui était consciente de ce risque.

Dans cette courte vidéo, Brynessa, 2 autres jeunes et leur famille racontent leur histoire et parlent de l’impact que la Société canadienne du cancer a eu sur leur vie.

Soyez à l’affût de tout changement dans votre corps : cela pourrait vous sauver la vie. Nous avons toujours su que la détection précoce sauvait des vies. L’une des premières stratégies à laquelle nous avons eu recours pour améliorer la détection a été la publication de The Seven Danger Signals of Cancer. Dans ce document, on décrivait les symptômes du cancer et expliquait aux Canadiens qu’en leur présence, ils devaient consulter un professionnel de la santé le plus tôt possible.

The Seven Danger Signals of Cancer (années 1950)

Un cancer décelé tôt est souvent plus facile à traiter. Il faut connaître les symptômes et passer régulièrement un examen de santé. Sachez quels sont les signaux à surveiller.