55e témoignage

Militer pour le dépistage du cancer colorectal

Judy Robertson

Le cancer colorectal n’avait jamais touché sa famille et pourtant, Judy Robertson, native de la Nouvelle Écosse, a appris à 50 ans qu’elle en était atteinte.

« J’ai toujours été active et eu un mode de vie sain, mais depuis un certain temps, je manquais d’entrain, et ça ne me ressemblait pas, se souvient Judy. J’avais commencé à faire de l’anémie et je sentais qu’il se passait des choses dans mon corps, mais j’arrivais toujours à trouver une explication. Par la suite, j’ai appris qu’une anémie inexpliquée était très révélatrice et pouvait être un symptôme de cancer colorectal. »

Judy a décidé de consulter son médecin et a appris qu’elle avait un cancer. Fort heureusement, elle est aujourd’hui en rémission et, faisant équipe avec la Société, met son expérience à profit pour témoigner de l’importance de la détection précoce. En outre, elle a fait entendre sa voix pour militer avec la Société en faveur de la trousse de dépistage à domicile du cancer colorectal, que tous les habitants de la Nouvelle Écosse de 50 à 74 ans reçoivent désormais par la poste.

Les efforts de la Société ne sont pas étrangers au lancement, en 2011, du programme de prévention du cancer du côlon en Nouvelle Écosse. La détection précoce du cancer colorectal ouvre la porte à un traitement plus efficace.

Voyez comment vous pouvez agir sur les politiques publiques en devenant bénévole en défense de l’intérêt public dans votre communauté.