63e témoignage

Moins de cancers dans les communautés autochtones

Participants à la 5th Annual Traditional Foods Conference, île de Vancouver

Depuis quelques années, la Société canadienne du cancer s’associe aux communautés des Premières Nations de l’île de Vancouver pour les aider à s’attaquer à certains des facteurs de risque modifiables du cancer. Pour promouvoir la santé et prévenir le cancer au sein des Premières Nations, la Société a notamment organisé et financé la 5th Annual Traditional Foods Conference en 2012. Ce congrès a fait connaître les bienfaits pour la santé de l’alimentation traditionnelle.

« Près de 400 personnes ont participé au congrès. Notre présence, notre soutien ont fait ressortir clairement l’importance d’une alimentation saine et de la prévention des maladies chroniques », fait observer Erin Hemmens, coordonnatrice de la promotion de la santé sur l’île de Vancouver.

Les participants ont pu déguster une variété de plats santé, notamment des aliments traditionnels, tels que des fruits de mer de la région.

L’activité physique, une bonne alimentation et un poids santé permettent de prévenir environ un tiers des cas de cancer. La Société s’engage à aider les gens des communautés à prendre un virage santé afin de réduire le risque de cancer.

Voici quelques idées pour prendre un virage santé dans votre mode de vie.